Accueil > Actu Auto > Google veut être très « Ford » dans l'automobile
Les actualités auto

Google veut être très « Ford » dans l'automobile

android car

Le géant Google ne s’arrête pas à internet mais envahit désormais le milieu de l’automobile. L’équipe de votre mandataire auto voulait faire part de cette annonce en attendant de pouvoir vous le présenter sur son parc.

La voiture connectée c'est déjà demain et ses implications tant techniques qu'économiques dessinent une nouvelle ère. Les acteurs traditionnels du marché automobile vont voir débouler des noms à la raison sociale jusque là parfaitement étrangère à leur univers. Le moment est donc venu de sceller des alliances et de recruter les bonnes têtes pour se mettre en ligne en vue de ce nouveau départ.

Un Google dans le corps des voitures du constructeur Ford ?

Parmi ces nouveaux noms qui font irruption dans le monde de la voiture, il y a notamment Microsoft et Google. Le 15 juillet dernier, c'est le moteur de recherche qui s'est affirmé dans le secteur des moteurs par ailleurs de moins en moins à combustion. Car Google échafaude son plan de bataille en vue de la conquête de la voiture connectée. Et quoi de mieux pour apprendre le milieu que de recruter un de ses anciens généraux ? L'enseigne a donc enrôlé un certain Alan Mulaly, qui n'était autre, jusqu'à présent, que l'ancien directeur générale du constructeur Ford.

Preuve que ça bouge dans le milieu, le même Mulally avait été approché par Microsoft qui l'aurait bien vu comme patron. Mais c'est finalement au conseil d'administration de Google que le ponte de 68 ans entrera. Un élément clé pour Google qui s'ancre aussi chez les ordinateurs et les smartphones. Quant à l'automobile, Google a montré l'étendue de son intérêt en montrant au monde son prototype électrique totalement autonome et sans la moindre commande. Mais transportant en toute sécurité ses passagers qui lui auront au préalable indiqué leur destination par le biais d'une application mobile.

Android Auto : le coeur de l'application pour les voitures

A ce propos, Google veut généraliser, chaque fois qu'il en aura l'occasion dans un secteur d'activité, son système d'exploitation Android. Le groupe a ainsi dans son catalogue l'Android Auto, qui permet de synchroniser l'écran de son téléphone mobile avec un tableau de bord et d'avoir accès à des applications comme la musique et les sms par commande vocale. Demain, il faut s'en convaincre, la tenue de route ou l'agrément moteur d'une voiture ne seront plus que des notions partagées par des adeptes des autos des années 70 à 90.