Accueil > Actu Auto > Achat d'une voiture neuve : un luxe que seules les personnes âgées peuvent se permettre ?
Les actualités auto

Achat d'une voiture neuve : un luxe que seules les personnes âgées peuvent se permettre ?

55 ans. C'est l'âge moyen d'un acheteur de voiture neuve en France. En 1991, il était de 43,7 ans. Mais pourquoi un tel changement ? L'achat voiture neuve serait-il devenu un luxe réservé aux seniors ? Voici quelques éléments de réponse.

 

achat voiture neuve

 

50% des conducteurs achetant une voiture neuve ont plus de 55 ans

Les chiffres parlent d'eux-mêmes, l'achat voiture neuve ne semble pas séduire les jeunes. On apprend en effet que la moitié des acheteurs de ce type de véhicules a plus de 55 ans. Un quart même des propriétaires d'une voiture neuve a plus de 66 ans. Et l'on note que ces automobilistes ont des préférences très marquées pour certaines marques. Et ce sont les entreprises françaises qui tirent leur épingle du jeu. En tête, Citroën, dont les acheteurs ont en moyenne 60 ans (l'âge moyen d'un acquéreur de C5 est même de 66 ans). Peugeot s'en sort également très bien avec une moyenne d'âge de 58 ans. Renault, quant à elle, se retrouve juste derrière Mercedes.

Pourquoi les jeunes boudent-ils la voiture neuve ?

Si la population intéressée par une voiture neuve vieillit, l'explication semble sans aucun doute se trouver du côté des budgets. De fait, un achat voiture neuve coûte cher, le prix de vente moyen enregistré étant en effet de 22 100 euros. Les jeunes ne peuvent bien souvent pas investir autant dans un véhicule, les 17-25 ans ne représentent ainsi que 3% des acquéreurs de voitures neuves. Et c'est sans compter l'assurance auto dont le montant sera proportionnel à l'âge de la voiture. En outre, nombreux sont les jeunes qui optent pour de nouvelles manières de voyager à l'image du covoiturage, de l'autopartage, etc. Pour eux, nul besoin d'acheter un véhicule neuf voire même récent, on constate d'ailleurs qu'en 2015 il s'est vendu autant de voitures neuves que de voitures de plus de 16 ans.

Crise économique, nouvelles pratiques en matière de conduite, assurances toujours plus chères, telles sont certaines des explications au changement de profil des acquéreurs d'une voiture neuve.